Bamboula à Dakar Dem Dikk : les épouses dans les bus, le DG roule en Lang Cruiser Platinum

Après l’actuel directeur général Oumar Boun Khatab SYLLA qui a sorti la tronçonneuse pour découper en petits morceaux son prédécesseur, c’était, ce mardi, au tour de ce dernier de lui rendre la pareille. En deux conférences de presse, les Sénégalais ont pu mesurer l’ampleur de la mauvaise gestion du régime de Macky SALL à travers  la société nationale de transport urbain, Dakar Dem Dikk.

 

« Au vu des déclarations mensongères et calomnieuses de ce nouveau DG, une citation directe lui sera servie dans la semaine ». C’est  Me Moussa DIOP, les couteaux entre les dents, qui annonce ainsi la couleur. Face à la presse ce mardi 12 janvier 2021, l’ancien directeur général de la société nationale de transport urbain, Dakar Dem Dikk, très remonté contre son prédécesseur, ne s’est pas contenté de balayer les accusations d’Oumar Boun Khatab SYLLA. Très offensif, Moussa DIOP estime que ce dernier est mal placé pour lui faire des leçons de gestion. « Il n’a qu’à vous dire comment il a acheté, en trois mois, la Lang Cruiser Platinum de 85 millions FCFA qu’il conduit. En trois mois, il est à 9 conseillers et deux chargés de missions. Ces deux chargés de missions sont ces marabouts qui ont des salaires de directeurs. Ils ont chacun 300 litres de carburant par mois. Ils ne travaillent pas, ils se présentent à la fin du mois au bureau, récupèrent leurs salaires et repartent », a-t-il asséné. Selon le président-fondateur d’Alternative générationnelle (AG/Jotna), depuis qu’il est parti, « c’est la bamboula à Dem Dikk ».

S’agissant des accusations graves portées contre lui par son successeur, Me Moussa brandit des documents qui, selon lui, contredisent son accusateur. « Je ne suis pas un voleur. Je ne connais pas le népotisme. Je n’ai volé rien du tout à Dakar Dem Dikk. Je n’avais pas de voiture de fonction. J’allais au travail avec la voiture familiale que je paie à crédit jusqu’à présent. Aucun corps de contrôle ne m’a jamais épinglé. J’ai fait ma déclaration de patrimoine à mon entrée et à mon départ », se lave à grande eau Me Moussa DIOP qui ne conteste pas que son épouse (la première) a géré un restaurant de la société nationale.

La semaine dernière, c’est Oumar Boun Khatab SYLLA qui faisait face à la presse pour parler du népotisme érigé en mode de gestion par Me Moussa DIOP qui s’offusquait de la « rétention » de ses indemnités. Et l’actuel directeur de la société nationale de transport d’informer les Sénégalais des résultats d’un audit qu’il a commandité et qui relève 200 agents fictifs, des pertes cumulées de 30,6 milliards de F CFA. Plus grave, il accusait Me Moussa DIOP d’avoir fait embaucher ses deux épouses.

Une vraie gestion d’hyène qui explique les difficultés de Dakar Dem Dikk qui se répercutent sur les usagers. Ladite Société qui semble être oubliée par les corps de contrôle de l’Etat est la face visible de l’iceberg. La gestion sobre et vertueuse jadis promise par Macky SALL est à chercher sous les roues des bus.

 

 

 

WALFNet

2 Commentaires

  1. Dès que macky a su à qui il avait affaire, il l’a destitué. Et il est allé aussitôt pactiser avec Diaz fils et Sonko. Laissez les corps de contrôle faire leur travail et attendons les rapports.

Répondre à Abdoulaye Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*