Categories ActualitésPolitique

Barthélémy DIAS, rendez-vous avec le juge après la présidentielle

Les allers-retours au tribunal n’en finissent pour le maire de Mermoz Sacré-Cœur.

Appelé à la barre ce mercredi dans le cadre de l’affaire Ndiaga DIOUF, Barthélémy DIAS a vu son procès être de nouveau renvoyé. Et ce jusqu’au 10 avril prochain, au lendemain de la prochaine présidentielle.

Pour rappel, en première instance, le maire de Mermoz-Sacré-Coeur, Barthélémy DIAS ainsi que deux agents de sa municipalité, Habib DIENG et Babacar FAYE, ont été condamné à deux ans de prison dont six mois ferme pour « coups mortels, coups et blessures volontaires et de détention illégale d’arme sans autorisation administrative ». Et à verser vingt-cinq millions de dommages et intérêts à la famille du défunt, Ndiaga DIOUF.

Seulement, ce verdict n’avait pas enchanté le maître des poursuites qui avait interjeté appel.

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *