Boko Haram : Abou Bakr Shekau répond les «menteurs» Déby et Buhary

La réponse du chef de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest, ex-Boko Haram aux présidents du Tchad Idriss Déby qui a affirmait récemment que Boko Haram avait été «décapité» et de son homologue nigérian Muhammadu Buhari qui lui aussi déclarait que son armée avait désormais trois mois éliminer le Boko Haram est sans équivoque. Dans un message audio enregistré le dimanche 16 août, Abou Bakr Shekau dément toutes informations visant à le faire passer pour mort ou le disant affaibli. «Toute ma gratitude à Allah car grâce à lui, je n’ai pas disparu. Je suis toujours vivant et je ne suis pas mort. Et je ne mourrai pas avant que mon heure soit arrivée, au bon vouloir d’Allah», se vante le djihadiste. «On peut lire en effet partout sur les médiaux mondiaux des infidèles que je suis mort, ou que je suis malade et incapable d’agir et que j’ai perdu mon influence dans les affaires religieuses», s’agace t-il mais «on doit comprendre que c’est faux. C’est un mensonge en fait. Si c’était vrai, vous ne pourriez pas entendre ma voix au moment où je vous parle». Shekau en a profité pour railler le président nigérian Muhammadu Buhari. «Ce prétentieux, un menteur- Je parle de Buhari, qui a pris les armes pour nous écraser en trois mois. Toi Buhari, pourquoi n’as-tu pas plutôt dit trois ans?», s’amuse Shekau.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*