Boubacar SEYE en prison, un «acte flagrant d’abus de pouvoir…», dénonce Noo Lank

Le président de Horizon Sans Frontières (HSF) arrêté vendredi dernier, a finalement été placé sous mandat de dépôt hier après plusieurs heures de garde à vue.

Il est reproché à Boubacar SEYE, le délit de «diffusion de fausses nouvelles» sur les fonds de l’UE pour la lutte contre l’émigration clandestine que le Sénégal aurait utilisés à d’autres fins. Une décision qui heurte plusieurs hommes politiques et membres de la société civile.

Pour Noo Lank, l’arrestation de Boubacar SEYE est un «acte flagrant d’abus de pouvoir et une tentative d’intimidation contre une personnalité de la société civile engagée, crédible, sincère et reconnue par ses pairs». Ce mouvement de la société civile trouve que les propos de Sèye ne sont «ni diffamants ni inexacts.» Noo Lank pense que le président HSF n’a nommé personne, mais juste révélé des faits.

 

 

 

 

 

 

 

Samba BARRY

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*