Brouille entre Ps et Apr : Les socialistes déterrent la hache de guerre

Le compagnonnage entre le Parti socialiste (Ps) et l’Alliance pour la République (Apr) est loin d’être un long fleuve tranquille. Si ce n’est pas les «apéristes» qui accusent les verts d’entretenir le flou quant à leur position dans les prochaines présidentielles, c’est les socialistes qui accusent les hommes de Macky Sall de travailler dans le but de les affaiblir. 24 heures après les opérations de débauchage de militants socialistes à Louga qui portent l’empreinte du ministre «apériste» Moustapha Diop, c’est Abdoulaye Diao et ses camarades du Forum des jeunes socialistes (Fsj) qui sont sortis de leur réserve pour dénoncer les menées du ministre délégué chargé de la Microfinance.

Mais comme si ça ne suffisait pas, le Coordonnateur communale de Ps de Louga est venu remettre une autre couche. Dans une déclaration incendiaire signée par Papa Massar Ndoye, le Secrétaire général adjoint de ladite Coordination, et intitulé «Les enfantillages de Moustapha Diop», les socialistes de la capitale du Ndiambour crachent le feu sur la maire de leur localité. «Au Sénégal, surtout à l’annonce d’un remaniement ministériel, certains détenteurs de pouvoirs, peu sûrs de leur performances et redoutant de glaive du chef, entrent dans une phase de névrose, précisément de schizophrénie, et se livrent à un jeu d’un autre âge. Le sieur Moustapha Diop, ci-devant ministre de la Microfinance, est logé dans cette catégorie. En effet, le maire de Louga, atteint de troubles obsessionnels compulsifs suite à la grande clameur nourrie par ses propres camardes de parti, peu fiers de ses pratiques (distributions automatique de billets de banque à l’origine douteuse annonces de soutiens financiers sans effet), se signale dans l’espace médiatique par des actes puérils», peste-il.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*