Categories People

Cheikh KANTE, de guichet automatique à distributeur de plaintes

 « L’argent que je distribue n’est pas celui du Port, mais le mien », avait expliqué Cheikh KANTE, alors Directeur général du port.

Seulement, depuis qu’il a quitté la direction du port autonome de Dakar et atterri  au ministère en charge du PSE, une coquille vide, le responsable « apériste » n’est plus « efficace ». Le guichet automatique KANTE est en panne. Maintenant, Cheikh KANTE se spécialise dans un autre domaine : porter plainte contre les journalistes.

En effet, dans sa livraison de ce mercredi, le journal Source A annonce que le ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Émergent (PSE) lui a servi une citation directe et réclame 1 milliard 800 millions de FCFA. L’ancien Directeur du Port autonome de Dakar (PAD) reproche au canard d’avoir publié, jeudi 11 juillet 2019, des « informations diffamatoires  sur la cession du contrat d’exclusivité de Necotrans à Sea Invest au port de Dakar » et vise Daouda THIAM (directeur de publication du journal) et Pape SANE (auteur de l’article).

Peu avant cette affaire,  c’est Maïmouna NDOUR FAYE, patronne de la 7tv, qui annonçait, sur sa page Facebook, une plainte de Cheikh KANTE contre sa télé. « J’adresse un appel à contribution à tous les sérères et citoyens du Sine. Cheikh KANTE me réclame 900.000.000 FCFA pour le délit de diffamation publique. Il déclare la 7tv civilement responsable des condamnations qui seront réclamées jusqu’à la somme de 900.000.000 de FCFA. Il veut vraiment nous faire disparaître. Fogole serere mbafiotene koye », avait écrit Maïmouna NDOUR FAYE.

 

Si la 7Tv et le journal Source A sont condamnés à payer respectivement 900 millions et 1 milliard 800 millions de FCFA au ministre, il va s’en dire que  Cheikh KANTE va pouvoir reprendre la distribution de liasses.

 

 

 

Lire aussi

Cheikh KANTE : « L’argent que je distribue n’est pas celui du Port, mais le mien »

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *