CODDAS : Françoise Hélène GAYE réchauffe le dossier Adji SARR- SONKO

Soutien actif d’Idrissa SECK à la dernière présidentielle, Françoise Hélène GAYE a rangé sa veste de femme politique pour enfiler celle d’avocate d’Adji SARR qui accuse le député et président du PASTEF de « viols répétitifs et de menaces de mort ».

 

Après avoir mis en place le Collectif pour la Défense des Droits d’Adji SARR (CODDAS), Françoise Hélène GAYE es revenue des Etats-Unis pour, dit-elle, défendre « un enfant de la République, de surcroît orpheline, jetée en pâture à des meutes de militants sans scrupules, sans aucune forme de procès ». Face à la presse, ce 8 juin, elle a soutenu que son principal objectif, c’est de soutenir une victime face à un bourreau qui utilise « la vindicte populaire et une horde de journalistes manipulateurs et affabulateurs » pour arriver à ses fins.

« Nous avons déployé des efforts énormes depuis les évènements de mars dernier pour défendre les droits de notre jeune compatriote Adji Raby SARR et les principes fondamentaux de la République. Nous luttons pour la sauvegarde des valeurs fondamentaux et des principes fondateurs de notre jeune République. En atteste notre présence au Sénégal et aujourd’hui, plus qu’ hier, et demain, encore par nécessité , et par devoir nous ne cesserons de nous tenir debout, ensemble comme un seul homme pour défendre les idéaux de justice et d’équité », déclare-t-elle.

 

A noter que  Françoise Hélène GAYE n’a pas attendu l’affaire Adji SARR pour s’en prendre à Ousmane SONKO.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*