Congo-Brazzaville : Des violences font 4 morts et 10 blessés

De violents heurts ont provoqué la mort de 4 personnes lors d’affrontements entre forces de l’ordre et manifestants opposés au référendum constitutionnel de dimanche, renseigne une source officielle. Dix personnes ont été par ailleurs blessées. Ce bilan provisoire, qui fait état de trois morts à Brazzaville et d’un à Pointe-Noire, dans le sud du pays, a été fourni par la télévision publique mardi 20 octobre par le ministre congolais de l’Intérieur, Raymond Mboulou.

«Sept (7) blessés ont été admis dans les hôpitaux de Brazzaville et trois éléments de la force publique ont été grièvement blessés», a déclaré Raymond Mboulou. Et le ministre d’ajouter, «cinq maisons de responsables politiques ont été incendiées ou saccagées» et «de nombreux actes de pillage ont été commis dans certaines établissements de commerce tant à Brazzaville qu’à Pointe-Noire». Toujours selon le ministre, seize personnes ont été interpellées à Brazzaville et «seront mises à la disposition des juridictions compétentes pour répondre de leurs actes».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*