ActualitésSociété

Convoqué par la DIC pour une vidéo «truquée», Mame Mactar GUÈYE assène ses vérités

Saisi par plusieurs plaintes pour tirer au clair le scandale du concours de Miss Sénégal 2020, le procureur s’est autosaisi dans une autre affaire mettant en cause Mame Mactar Guèye. Victime de trucage de l’une de ses sorties médiatiques, le vice-président de Jamra a été entendu pendant plusieurs heures par les enquêteurs de la Dic. 

Le vice-président  de l’Ong Jamra a déferré, hier, à sa convocation à la Division des investigations criminelles (Dic). Mame Mactar Guèye s’est présenté à 10 heures dans les locaux de la Dic. Il est ressorti vers les coups de 13 heures, soit trois tours d’horloge d’audition par les enquêteurs. En conférence de presse, hier, il a déclaré que les questions tournaient autour d’une vidéo devenue virale sur les réseaux déformant ses propos sur une de ses sorties médiatiques sur l’affaire Miss Sénégal. «Effectivement, j’ai été convoqué pour une vidéo truquée. C’est le procureur de la République qui s’est autosaisi de l’affaire. Il a imputé le dossier à la direction de la police judiciaire pour identifier l’auteur de la vidéo. C’est ainsi que la police judiciaire a transféré le dossier à la Division des investigations criminelles (Dic) qui, à son tour, l’a transféré au bureau des affaires générales (Bag). C’est Moulaye Dicko, patron de la Bag qui m’a convoqué. J’ai était entendu de 10 heures à 13 heures», relate Mame Mactar Guèye.

D’après ce dernier, en déférant à la convocation, il s’est démené à trouver les deux vidéos, objet de la polémique. Brandissant un smartphone, il déclare avoir présenté les deux extraits aux enquêteurs. Dans le premier extrait en langue nationale, on entend Mame Mactar Guèye déclarer que «les langues commencent à se délier dans le scandale de Miss Sénégal. Cinq Miss ont parlé. L’une a accusé un ministre de Macky Sall de l’avoir engrossée». Dans le deuxième extrait avec des propos truqués, le vice-président de l’Ong Jamra, en omettant le terme «ministre de…», accuse nommément le chef de l’Etat, d’avoir engrossé une des filles ayant participé au concours de Miss Sénégal. Nuance qui a fait l’objet de sa convocation. «Après les séances d’écoute, les enquêteurs ont ri sous cape. Parce que c’est tellement mal fait. Mon avocat était en retard. J’ai accepté de répondre aux questions pour gagner du temps parce que je n’ai rien à cacher. Par la suite, il nous a rejoints», fait savoir Mame Mactar. Selon qui, il a envoyé les deux extraits à Moulaye Dicko, le patron de la Bag, le commissaire Mbaye Diouf.

Cette convocation est la suite de l’affaire dénommée «scandale  Miss Sénégal» qui n’a pas encore livré tous ses secrets. Plusieurs plaintes contre l’organisatrice de ce concours de beauté ont été déposées sur la table du procureur depuis l’éclatement de la grossesse par un inconnu de la Miss Sénégal 2020, Fatima Dione.

 

 

 

 

 

Salif KA

What's your reaction?

Related Posts

1 of 1 413

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *