Décès de l’ex-président zambien : le Botswana décrète une semaine de deuil national

Le président botswanais Mokgweetsi Masisi a décrété jeudi un deuil de sept jours dans son pays en l’honneur de Kenneth Kaunda, premier président de Zambie, disparu à l’âge de 97 ans.

Tous les drapeaux seront mis en berne pendant cette période, selon un décret présidentiel.

M. Kaunda « était un homme d’Etat emblématique, doté des plus hautes qualifications et d’un dévouement désintéressé aux intérêts de son propre pays, ainsi qu’au bien-être de ses voisins et de l’humanité dans son ensemble », a salué M. Masisi dans un message de condoléances.

 

Qualifiant le défunt président de « charismatique », il a jugé que le décès de l’ancien président zambien constituait une perte pour ses « compatriotes ainsi que pour tous les peuples qui aspirent à la paix tant au Botswana que dans le reste du monde ».

M. Kaunda, qui a présidé ce pays riche en cuivre de 1964 à 1991, avait dirigé la lutte pour l’indépendance de l’ancienne colonie britannique.

 

 

 

 

 

Koaci

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*