Categories ActualitésPolitique

Défense de la démocratie: Babacar DIOP et ses camarades engagent la bataille

La restauration des valeurs et la dignité de la République sénégalaise est le nouveau combat que sont assignés les Forces démocratiques du Sénégal (Fds), mouvement dirigé par Babacar Diop.

Ce dernier a, dans un point de presse, hier, dévoilé son cri de guerre : «And dog bummi gacce, (ensemble pour briser les chaînes de la servitude) ». 

Le leader des Forces démocratiques du Sénégal (Fds), le docteur Babacar Diop et ses camarades ne veulent plus rester indifférents face à ce qu’ils appellent les dérives du régime en place. Pour freiner cette perte de légitimité de la République sénégalaise, ces derniers initient un slogan dénommé «And dog bummi gacce» (ensemble pour  briser les chaines de la servitude). «C’est au regard de cette longue tradition de lutte et de liberté de notre peuple que nous lançons ‘and dog bummi gacce’ afin de rester fidèles à ce précieux legs hérité de nos ancêtres.  Il se veut un front de lutte qui a pour objectif de freiner les dérives autoritaires et tyranniques de Macky Sall. Il se veut une plateforme politique pour la défense de la dignité et de la démocratie menacées dans notre pays», a annoncé Docteur Babacar Diop, hier, dans un point de presse. Avant d’ajouter : «Nous appelons le peuple si longtemps abusé, trompé, frustré et garrotté ; nous appelons notre jeunesse à rejoindre par centaines, par milliers et par millions le front. Nous lui demandons d’occuper les rues, la toile et toutes les places publiques, pour défendre leur dignité et leur démocratie».

Selon le leader des Forces démocratiques du Sénégal, les institutions du gouvernement sont corrompues et ont perdu toute légitimité. Parce que, soutient-il, elles ne mettent plus en avant la justice et la vertu. «Elles transmettent l’injustice, le vice et la violence. Elles salissent les consciences de tous les démocrates sincères. Quand la violence vient des institutions destinées à défendre l’intégrité de tous les citoyens, c’est parce qu’on est déjà dans la décadence politique», déplore-t-il. A en croire Babacar Diop, le combat consiste à allumer le foyer d’une insurrection citoyenne, démocratique, patriotique et populaire. «Nous voulons illuminer le pays des rayons de la justice, de l’égalité et de la liberté. Nous voulons que la démocratie croisse au fond du Sénégal comme un arbre éternel. L’heure de la révolution a sonné contre la tyrannie», invitent le leader de Fsd et ses camarades qui promettent de descendre dans la rue les jours à venir.

 

 

 

Salif KA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *