Categories ActualitésPolitique

Le Doyen des juges recale Guy M. SAGNA : « sa libération pourrait troubler l’ordre public »

Le porte-parole du mouvement FRAPP/France- dégage va passer la tabaski à la maison d’arrêt et de correction de Rebeus. La demande de mise en liberté d’office, introduite par ses avocats, a été rejetée ce jeudi, par le Doyen des juges d’instruction.

« Je confirme que le Doyen des juges d’instruction vient de rejeter la demande de mise en liberté d’office introduite pour le compte de Guy Marius SAGNA au motif qu’il n’a pas été entendu sur le fond, que les faits sont graves et que sa libération pourrait troubler l’ordre public »,  a indiqué à Seneweb Me Moussa SARR, membre du pool d’avocats de l’activiste.

Le 26 juillet dernier, face aux journalistes, les conseils de Guy Marius SAGNA qui considèrent l’arrestation de leur client comme arbitraire manifestaient leur optimisme quant à sa libération d’office. « Nous sommes dans un État de droit et une démocratie et nous avons une obligation de vigilance en tant qu’avocat et défenseur des droits humains. Nous ne pouvons pas rester indifférents à un cas patent de violation des droits humains », avait soutenu Me Amadou Aly KANE, qui avait introduit ladite demande pour le compte de Guy Marius SAGNA.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *