El Hadj NDIAYE : «On a débauché mes techniciens  pour qu’ils donnent les numéros de mes fréquences »

 Rien ne va plus entre la 2STv d’El Hadj NDIAYE et la TFM de Youssou NDOUR. Le premier qui accuse le groupe de presse du chanteur de lui avoir “volé” des fréquences”, est passé à la vitesse supérieure en déposant une plainte.

  « (…) J’ai porté plainte contre X pour que les responsabilités soient situées. Nous espérons que l’État à travers ses représentants (ministère de la Culture et de la Communication, CNRA et ARTP) va appliquer la loi. On ne peut vouloir fermer SEN TV pour des questions essentiellement politiques et laisser prospérer une telle injustice. Ce serait un exemple à l’endroit des patrons de presse pour que pareille injustice ne se reproduise », déclare le patron de la 2STv qui semble vouloir en découdre.

Enfonçant le clou, El Hadj NDIAYE estime avoir été espionné. Selon lui, les journalistes et animateurs, qui ont dernièrement quitté sa chaîne de télévision pour rallier la concurrence, ont communiqué des informations de son groupe. Ainsi, il interpelle l’Etat. « Pendant que le CNRA veut remettre de l’ordre, pendant que l’État, à travers le ministère de la Communication, veut instaurer l’équité, pendant que l’ARTP veut fermer des chaînes de télévision, la TFM vole des fréquences. Je veux que justice soit faite. Je ne peux plus rester passif alors qu’on continue de me voler mes fréquences. On a même débauché mes agents, des techniciens, pour qu’ils donnent les numéros de mes fréquences », accuse-t-il.

Elhadj NDIAYE précise avoir déposé sa plainte au niveau de la gendarmerie de Faidherbe.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*