Euro : L’Angleterre écrase l’Ukraine et file en demies

L’Angleterre n’est pas tombée dans le piège. Pour son premier match loin de son stade de Wembley dans cet Euro, face à une équipe qui n’avait rien à perdre dans ce quart de finale, la sélection anglaise a fait le job contre l’Ukraine (4-0), ce samedi soir, à Rome. Les Three Lions affronteront le Danemark en demi-finales, mercredi.

Les Anglais ne pouvaient espérer un meilleur départ dans cette rencontre. Après seulement quatre minutes de jeu, Kane profitait d’un superbe service de Sterling dans le dos de la défense pour marquer du bout du pied et donner l’avantage aux Three Lions (0-1, 4e). Derrière, les Ukrainiens ont tenté de réagir, et Yaremchuk alertait Pickford sur une frappe croisée du gauche, mais la révolte des hommes d’Andriy Shevchenko ne faisait illusion que quelques minutes.

Finalement, l’Angleterre s’offrait les meilleures opportunités dans la suite du premier acte. Emmenée par un Sterling très inspiré, la sélection anglaise se montrait dangereuse sur une tête de Kane au-dessus du cadre, puis une frappe de Rice repoussée par le gardien ukrainien Bushchan. Si la possession s’est rééquilibrée dans la fin du premier acte, Pickford n’a eu lui aucun autre arrêt à effectuer avant le retour aux vestiaires.

Le scénario se répétait en début de seconde période. Cette fois, l’Angleterre n’avait besoin que d’une minute pour marquer après le retour sur la pelouse. A la réception d’un coup franc tiré par Shaw, Maguire s’imposait devant la défense ukrainienne pour marquer d’un coup de tête (0-2, 46e). Le coup d’accélérateur anglais dans ce second acte était fatal aux Ukrainiens qui craquaient quatre minutes plus tard sur une tête de Kane, parfaitement servi sur un centre de Shaw (0-3, 50e).

Totalement assommée par cette entame de seconde mi-temps ratée, la sélection ukrainienne lâchait prise et encaissait un nouveau but d’Henderson sur un corner (0-4, 63e). A l’abri dans cette partie, Southgate profitait de ce net avantage pour faire tourner son effectif et gérer l’état de fraîcheur de ses troupes en vue de la demi-finale contre le Danemark. L’Ukraine, quant à elle, avait rendu les armes depuis bien longtemps et n’insistait même pas pour tenter de sauver l’honneur.

 

 

 

 

 

 

Maxifoot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*