Évasion de « boy Djinné » : l’Administration pénitentiaire innocente ses matons

L’enquête ouverte pour déterminer les circonstances de l’évasion de Baye Modou FALL alias “Boy Djinné” donne ses premières conclusions.

Ainsi, après avoir entendu les matons qui étaient de garde le jour de la fuite du célèbre prisonnier et exploité les caméras de vidéosurveillance du camp pénal, l’administration pénitentiaire conclut que « boy Djinné » a bénéficié d’une aide extérieure et non intérieure. Aucun des matons en fraction ce jour-là ne lui a apporté de soutien.

A noter que  Baye Modou FALL a pris la poudre d’escampette le 31 mai dernier avant d’être coincé quatre jours plus tard.

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*