Categories ActualitésReligionSanté

FERMETURE DES FRONTIÈRES DE L’ARABIE SAOUDITE AUX PÈLERINS… Le Hajj 2020 menacé

Voilà une mesure qui risque de priver certains Sénégalais d’effectuer le pèlerinage à la Mecque. En effet, dans un communiqué rendu public, hier, le Royaume d’Arabie Saoudite a décidé de suspendre de «manière temporaire» l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque. Une décision qui plonge déjà certains voyagistes privés dans des incertitudes.

Va-t-on vers une fermeture systématique des frontières de l’Arabie Saoudite à tous les pèlerins venant des différents pays comme le nôtre? En tout cas rien n’est moins sûr. Ryad qui craint une propagation du nouveau coronavirus (Covib-19) dans son territoire a pris une décision qui commence déjà à soulever des inquiétudes chez les voyagistes privés au Sénégal. En effet, dans un communiqué rendu public, hier, le Royaume d’Arabie Saoudite a décidé de suspendre de «manière temporaire l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque». Cette mesure vise à prévenir l’arrivée du nouveau coronavirus Covid-19 dans le royaume et sa propagation, selon le ministère des Affaires étrangères d’Arabie Saoudite. Qui, au passage, ajoute que cette décision concerne également la Oumra qui attire chaque mois plusieurs dizaines de milliers de musulmans du monde. Une pratique qui peut être effectuée, selon le document à n’importe quelle période de l’année. Laquelle est appelée petit pèlerinage, différente du Hajj qui se fait par an.

Ce n’est pas tout. Toujours pour se protéger contre cette épidémie qui est en train de gagner du terrain et de faire des ravages dans d’autres pays du monde, le gouvernement saoudien a décidé de suspendre également l’entrée des touristes provenant des pays où sévit le nouveau coronavirus Covib-19. «C’est une mesure qui va beaucoup nous porter préjudice. Parce qu’il faut savoir que le pèlerinage, c’est quelque chose qui se prépare très tôt. Et là, nous sommes de plain pied dans les préparatifs et qui parle de préparatifs, parle de dépenses. Nous sommes dans une association, on va bientôt se réunir pour se concerter d’abord pour voir la conduite à tenir, si jamais cela arrivait pour le Sénégal», confie une source contactée par WalfQuotidien qui a requis l’anonymat. «Nous comprenons la décision de l’Arabie Saoudite de prendre ses dispositions, parce que, c’est une épidémie et je pense que ce n’est pas une mesure qui concerne seulement le Sénégal mais toute la Oumra islamique. Nous sommes toujours dans une logique de préparatif pour le pèlerinage à La Mecque. Si c’est une mesure qui ne visait qu’une seule association de voyagistes, là, on pouvait s’alarmer. Mais puisque c’est une mesure qui s’étend à d’autres, on peut comprendre», avance une source.

Cette dernière dit ne pas rejeter quand même les arguments avancés par l’Arabie Saoudite, parce que, c’est avant tout une question de sécurité sanitaire pour leurs populations. Mieux, elle soutient que les voyagistes privés sont aussi responsables de tous ce qui arrivera aux pèlerins qu’ils convoieront à La Mecque.

Ce qu’en pense le délégué général au pèlerinage

Contacté dans la matinée le délégué général au pèlerinage, Pr Abdou Aziz Kébé dit ne pas avoir l’information. Mais promet tout de même de réagir dans la soirée pour donner son opinion par rapport à la cette décision de l’Arabie Saoudite. Une promesse non tenue, puisque, WalfQuotidien a tenté à plusieurs reprises de le recontacter, son téléphone portable sonnait dans le vide. Nos tentatives également d’entrer en contact avec l’ambassade d’Arabie Saoudite basée à Dakar sont restées vaines.

Samba BARRY

 

One thought on “FERMETURE DES FRONTIÈRES DE L’ARABIE SAOUDITE AUX PÈLERINS… Le Hajj 2020 menacé”

  1. Coronavirus punition d’ ALLAH contre les amis de satan aux non musulmans de se convertir a l’islam aux musulmans d’appliquer le Coran a 100% aux chiites de mettre fin en chiisme le 28.2.2020 pour éviter la mort par coronavirus et pour éviter punition éternel l’enfer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *