France/Afrique 2 – Roumanie 1

CHRONIQUE DE WATHIE

Ce n’est pas par hasard si de nombreux Français n’en ont cure des prestations des Bleus. Qu’elle soit championne d’Europe ou du monde, cette équipe de France de football ne les enchante guère.  Ce désamour, pour ne pas dire cette détestation, ne date pas de la génération des Patrice Evra, Paul Pogba, Blaise Matuidi et autres. En 1996 déjà, alors que l’équipe qui allait devenir championne du monde, deux ans plus tard, se constituait progressivement, Jean-Marie Le Pen lâchait : « C’est un peu artificiel de faire venir des joueurs de l’étranger et de les baptiser équipe de France». Cette observation du patriarche des Le Pen va faire des émules.  Fille, petite-fille, responsables ou autres  sympathisants du Front national (FN) vont emboucher la même trompette, enchaînent les diatribes, se gardant à peine de pointer d’un doigt accusateur la couleur de peau des joueurs. Quand Karim Benzema mit en avant sa binationalité qu’il revendiquait presque, le député du Gard et non moins responsable du FN Gilbert Collard va l