Hausse du prix du transport : Les transporteurs tendent une mauvaise oreille à Mansour FAYE

Avec les nouvelles mesures de restriction, en dépit des menaces de Mansour FAYE, le prix du transport est de plus en plus cher.

 

En effet, le communiqué du ministre des Infrastructures, Transports terrestres et du Désenclavement datant du 9 janvier 2021 interdisant la hausse du prix du transport,  est tombé dans l’oreille d’un sourd. Les transporteurs qui évoquent le manque de considération des autorités du milieu des transports, font comme si de rien n’était. C’est le cas de M. THIAM qui estime que le premier jour du couvre-feu a détruit son entreprise.

« Le ministre parle du décret juste pour apaiser les populations. Mais les mesures nécessaires pour les faire appliquer ne seront pas respectées. Nos voitures nous appartiennent, et l’Etat ne nous les a pas offertes. Donc nous utilisions notre loi pour faire marcher notre entreprise. Oui, c’est une entreprise, la nôtre. Eux, tout ce qui les intéresse, c’est leurs familles. Nous aussi, quand nos familles mourront de faim, eux ils seront dans leurs châteaux avec leurs enfants. Pendant le couvre-feu passé, j’avais respecté toutes les mesures édictées par le gouvernement. Mais je n’ai toujours pas reçu ma part du ‘Fonds Force Covid-19’. Cette fois, je ne vais pas répéter les mêmes erreurs. Je ferai tout pour subvenir aux besoins de ma famille. Et ça quoi qu’il en soit », fulmine le transporteur.

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*