Categories ActualitésPolitique

Imam KANTE « aar li mou mom » : « je n’ai pas adhéré volontairement à la plateforme »

L’imam KANTE a démissionné de la plateforme « aar li nu bokk » dont il a été le Porte-parole. Une décision qu’il explique difficilement. Invité de 7TV, tout juste après le rassemblement organisé ce vendredi  au boulevard Général De Gaulle, il a indiqué n’avoir pas « adhéré volontairement à la plateforme ».

Selon lui, c’est Alioune SANE, coordonnateur du mouvement «  Y’en a marre », et Abdourahmane SOW du COS/M23 qui l’ont persuadé de prendre part à leur mouvement.  Et de préciser qu’il fait partie de ceux qui ont choisi le nom « aar li nu bokk ».

Toutefois, l’imam de la mosquée du Point E indique avoir pris du recul parce que ladite plateforme a trahi ses objectifs et abandonné les méthodes de lutte. Selon lui, Il était d’accord au début avec l’élargissement aux partis politiques. Seulement, ajoute-t-il,  les politiciens ont récupéré la plateforme alors qu’il était plus opportun que le leadership soit laissé aux mouvements citoyens.

Poursuivant, l’imam dont on se demande ce qu’il faisait dans ce mouvement dénonce l’interdit du préfet bravé vendredi dernier, s’insurge contre les critiques faites aux SALL qu’il trouve déplacées et invite les responsables à ne parler que de chose qu’ils maitrisent.

 

 

 

Mobilisation ce 14 juin, les forces vives en mode  » fast-track »

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *