Immigration clandestine : Entre 4000 et 5000 départs enregistrés chaque semaine, selon Onudc

Entre 4000 et 5000 migrants en partance pour les côtes méditerranéennes traversent le Niger chaque semaine. La révélation est de l’Office des nations unies contre la drogue et le crime (Onudc). L’institution onusienne a présenté hier, mardi 25 août, sa stratégie régionale pour lutter contre la traite des êtres humains et le trafic illicite des migrants en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Selon les responsables de l’Onudc, ces migrants, en partance pour l’Europe, sont tous sous la coupe des réseaux de trafiquants qui exploitent leur vulnérabilité. Des informations rapportées par nos confrères de Sud Quotidien attestent que les réseaux de trafiquants acceptent comme moyen de paiement les organes humains des migrants incapables de s’acquitter des coûts fixés pour le voyage. Pis ajoute l’Onudc, ces derniers peuvent aussi se retrouver bloqués dans le circuit migratoire pour diverses raisons.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*