Categories Politique

Jean Baptiste Djebbari visite les chantiers du TER, des ponts et autoponts : La France veille sur son investissement

 La France tient aux investissements qu’elle a consentis dans les chantiers du Train Express régional (Ter) à hauteur de 335 milliards d’Euros et la réalisation de 18 ponts et autoponts d’une valeur de 135 milliards de Frs Cfa.

Le Secrétaire d’Etat aux Transports français séjourne actuellement au Sénégal pour surveiller l’investissement. Il a effectué hier une visite dans le chantier du pont de Keur Gorgui. Pour Jean Baptiste Djebbari, «le chantier est assez exemplaire en terme d’innovation, d’intégration. C’est une bonne coopération entre les entreprises françaises. Les choses se font correctement avec une action résolue côté français de l’Afd et une totale implication des autorités sénégalaises». Non sans préciser que «les Etats sénégalais et français sont au rendez-vous pour le bénéfice des Dakarois et du Sénégal. Sur le projet du Ter, la France a investi 335 millions d’Euros soit le tiers du projet et 135 milliards dans la réalisation des ponts et autoponts. La France est un excellent partenaire du Sénégal dans le développement du transport durable du pays».

 

S’agissant de l’état d’avancement du projet, le responsable de l’entreprise française Matière Sa, Thomas Rivalta a annoncé qu’ils sont dans les temps pour livrer le pont en fin mars 2020. «La projet a démarré en août 2018 avec les études et conceptions avec la réalisation des plans de détail. C’était une phase de préparation et de fabrication. Toutes les pièces métalliques ont été commandées en France. On est dans les temps pour qu’en fin mars de l’année 2020 qu’on puisse ouvrir l’ouvrage», a souligné M. Rivalta. Quant à Cheikh Tidiane Thiam coordonnateur du projet, il souligne : «Par rapport aux fondations, on a terminé. Il ne reste que les rampes. Par rapport à la structure, quatre sur six piliers sont montés. Par rapport aux objectifs de délais qu’on s’était donné pour finaliser l’ouvrage au mois de fin mars 2020, on est sur une bonne dynamique d’atteindre cet objectif».

 

En plus de réaliser le Train express régional (Ter) pour un montant de plus de 700 milliards de Frs Cfa à travers sa société Astlom, l’entreprise française Matière Sa s’est vue confier la réalisations de 18 ponts et autoponts pour un montant global de 137 milliards 306 millions 760 mille 630 de Frs Cfa. Il n’y a pas eu d’appels d’offres. C’est sur la base d’une offre spontanée que l’entreprise française s’est vue confier ce marché de plus de 137 milliards. Interpellé sur cette question, le ministre Oumar Youm avait reletivisé soutenant que l’offre spontanée est encadrée par le code des marchés à travers la loi sur le partenariat public privé. «A chaque fois qu’une offre dépasse un certain seuil, nous contractualisons avec celui qui a fait l’offre en respectant les caractéristiques techniques et la réglementation des offres financières. L’offre spontanée est bien encadrée par la loi pour avoir une contractualisation bien réfléchie qui préserve les deniers de l’Etat afin d’avoir des structures de qualité», avait expliqué le ministre des Infrastructures.

 

 

 

 

Magib GAYE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *