Categories Journal de mariage

Journal de Mariage : Combler l’énorme vide (Par Mme NIASS ndeye Coumba THIAM)

Journal de Mariage

« La mort n’est pas plus proche du vieillard que du nouveau-né ; la vie non plus », dit un  dicton.

La mort ne prévient pas. Même si on la sent venir, on a tendance à ne pas y croire. «  Le mariage est un lien que l’espoir embellit, que le bonheur conserve, et que le malheur fortifie», dit Jean-Louis Alibert.

Quand ils se marient, les conjoints pensent que cela va durer des décennies voire même une éternité. Raison pour laquelle l’idée de la mort ne traverse pas l’esprit. Cependant, celle-ci est certes source de séparation physique des conjoints mais pas séparation sentimentale ou affective. Puisque l’amour sincère, comme j’ai l’habitude de le dire, est immortel. Il est maintenu vivace par les bons souvenirs vous liant au défunt ou la défunte avec qui on les a partagés. Ces souvenirs doivent être ta force pour continuer à perpétuer les actes du disparu sur ses enfants ou même sur sa famille. Le veuf ou la veuve doit avoir la force de surmonter les obstacles et se montrer prêt à prendre la relève en veillant de près sur l’éducation des enfants, sur leur bienêtre moral, physique et même matériel. En outre, faire tout pour qu’ils ne sentent pas le vide. Pour ce faire, la personne doit être mentalement forte même si le vide s’accapare d’elle également. Elle doit être une battante et faire comme si l’être aimé disparu est toujours là. Car comme disait l’autre : «  les morts ne sont pas morts, ils sont avec nous et voient chacun de nos actes ».

Alors veiller sur sa famille, son legs, ses rêves et ses ambitions devient un sacerdoce et le meilleur cadeau que l’on pourrait offrir à ses enfants.

 

Paix aux âmes de nos Défunts ! Amine

 

 

Par Mme NIASS ndeye Coumba THIAM

 Journal précédent : cliquer ICI

6 thoughts on “Journal de Mariage : Combler l’énorme vide (Par Mme NIASS ndeye Coumba THIAM)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *