KARIM WADE VA QUITTER REBEUSS POUR LE CAP MANUEL Les raisons d’un futur transfèrement

Maintenant que sa condamnation est devenue définitive, Karim Wade va quitter Rebeuss. Cette prison qui a un statut de Maison d’arrêt a seulement pour vocation d’accueillir des détenus provisoires et des condamnés à de courtes peines n’excédant pas trois ans.

 Les jours de Karim Wade sont désormais comptés à la Maison d’arrêt de Rebeuss où il est détenu depuis son arrestation. En effet, selon nos informations, le transfèrement de Karim Wade vers la prison du Cap Manuel est déjà décidé par l’administration pénitentiaire. Ce sera dans les prochains jours. C’est pour cette raison que des travaux d’aménagement sont entrepris au Cap Manuel en vue d’accueillir le célèbre pensionnaire de la prison centrale de Dakar condamné pour «enrichissement illicite» par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei).

Si l’Administration pénitentiaire envisage cette mesure, c’est parce que la condamnation de Wade-fils est devenue définitive. Elle a été confirmée, le 20 août dernier, par la Cour suprême, juridiction de dernier ressort dont les décisions ne sont pas susceptibles de recours. En plus, ce transfèrement de Karim Wade de Rebeuss vers le Cap Manuel obéit aux règles du pénitencier de Rebeuss qui, en réalité, n’a pas pour vocation d’accueillir des détenus déjà condamnés. A la différence du Cap Manuel qui a statut de Maison d’arrêt et de correction (Mac), Rebeuss est seulement une Maison d’arrêt (Mar), donc destinée à abriter des détenus provisoires. «Il est toléré que des condamnés de courtes peines ne dépassant pas trois ans y purgent leurs peines. Mais au-delà d’une condamnation de trois ans, le transfèrement doit être envisagé conformément aux textes qui régissent le fonctionnement des établissements pénitentiaires du Sénégal», renseigne une source pénitentiaire. L’autre particularité de la prison centrale de Rebeuss est qu’elle n’accueille ni femme, ni mineur.

En rejoignant la Mac du Cap Manuel, Karim Wade va partager ce pénitencier avec de célèbres détenus, notamment : Hissène Habré, Cheikh Alassane Sène, entre autres. Bien avant lui, d’autres dignitaires de l’ancien régime détenus à Rebeuss ont subi un transfèrement vers le prochain lieu de destination de Wade-fils, notamment Samuel Sarr, Me El Hadji Amadou Sall, Bara Gaye etc.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*