Kilifeu poursuivi pour « rébellion, trouble à l’ordre public et outrage à agents »

Interpellé, hier mercredi, dans la capitale du Saloum, le rappeur Landing Mbissane SECK alias Kilifeu  a été déféré ce jeudi devant le procureur de la République de Kaolack.

Les policiers qui n’ont pas eu besoin de 48 heures de garde-à-vue, l’accusent de « rébellion, trouble à l’ordre public et outrage à agents ».

Le face-à-face avec le procureur n’ayant pas eu lieu, le rappeur est retourné au commissariat central. Un retour de parquer qui prolonge sa garde-à-vue.

Membre du mouvement “Y en a marre”, le mis en cause participait à une marche organisée par l’amicale des travailleurs de la SENELEC.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*