L’ancien militaire se reconvertit en voleur et écume Diaobé et environs

La gendarmerie de Diaobé a mis aux arrêts un ancien militaire reconverti en voleur. A. T. Ndiaye, c’est son nom, a été déféré au parquet de Kolda pour vol avec effraction commis la nuit et usurpation de fonction.

Après sa libération des rangs de l’armée après les deux années légales, A. T. Ndiaye s’est-il reconverti en voleur ? En tous les cas, l’ex-soldat de la classe 2005-3, âgé d’une trentaine d’années, est désigné comme étant l’auteur de plusieurs vols perpétrés dans la commune de Diaobé et environs.

Il a été arrêté suite à une pluie de plaintes déposées par des victimes dans les brigades de gendarmerie de la région de Kolda suivi d’un mandat d’arrêt lancé contre lui.

L’ex-Jambaar est tombé suite  à un cambriolage d’un magasin, dans la nuit du 25 au 26 août dernier, vers 3 heures du matin. Alors qu’il avait réussi à défoncer la porte de la boutique située en plein cœur de la commune de Diaobé, A. T Ndiaye a été surpris par un vigile qui faisait la ronde.

A la vue de l’agent de sécurité, l’ex-soldat a pris ses jambes à son cou. Suite à une course-poursuite, le malfrat a sorti un couteau pour effrayer le vigile. Sans désemparer, ce dernier a pris son courage à deux mains en lui assénant un coup de gourdin. Maîtrisé, le cambrioleur sera conduit à la brigade de gendarmerie de Diaobé par les populations.

 Lors de l’enquête, le mis en cause a clamé son innocence. Il a contesté les vols qu’on lui impute et a soutenu n’avoir jamais brandi son livret militaire. Or, les investigations ont révélé qu’A. T. Ndiaye procédait au repérage la journée. Brandissant sa carte professionnelle, il prétextait un contrôle et menaçait de dénoncer les boutiquiers auprès des services de commerce pour vente de produits impropres à la consommation.

D’après toujours l’enquête, l’ex-soldat revenait la nuit pour commettre son forfait. C’est fort de ces éléments que les  gendarmes n’ont pas cru à ses dénégations et l’ont déféré après 48 heures de garde-à-vue. Après son face-à-face avec le procureur de la République, l’ancien militaire a été envoyé en prison.

L’EnQuête

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*