ActualitésPolitiqueSociété

Le CUDIS aphone, les imams se disent très inquiets

Les chefs religieux,  à  travers l’Association des Imam et Oulémas du Sénégal, prennent le bâton de pèlerin. «Nous sommes très inquiets face à la situation actuelle du pays. On note, de part et d’autre, des menaces de mort, des intimidations, appels à l’insurrection venant surtout de très hautes personnalités politiques. C’est une situation où  chaque partie bande ses muscles. Une pareille situation ne rassure pas», sermonnent les imams.

D’après l’imam Moctar Ndiaye, la situation actuelle tend inévitablement vers la confrontation. «Dans cette dernière, personne ne va y gagner», prévient-il. Avant de poursuivre : «Nous lançons un appel solennel à tous les acteurs politiques en lice au calme, à la retenue, surtout au sens de la responsabilité afin de préserver la paix et la stabilité du Sénégal. Privilégions le dialogue et la concertation afin de trouver un consensus fort avant d’aller aux élections législatives. Même s’il faut un report de ces dernières. Nous lançons un appel à tous les acteurs politiques à s’asseoir autour d’une table et discuter afin de sortir de cette impasse». 

Emile DASYLVA 

What's your reaction?

Related Posts

1 of 2 083

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *