Le piment serait un allié de la santé

Manger épicé permettrait de vivre plus longtemps, selon des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences médicales. D’après eux, les consommateurs réguliers de piment ont 14 % de chance en moins de décéder prématurément que ceux qui mangent épicé moins d’une fois par semaine. Les chercheurs ont suivi les données médicales d’un demi-million de chinois et ont observé leurs habitudes alimentaires. Les conclusions de l’étude rapporte, «ceux qui consomment une nourriture épicée presque tous les jours ont 14 % de chance en moins de décéder comparé à ceux qui mangent épicé moins d’une fois par semaine». «Ces résultats vont dans le sens de précédents travaux montrant de potentiels effets protecteurs sur la santé humaine des aliments épicés», expliquent les acteurs de l’étude.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*