Categories ActualitésSociété

L’Eglise préoccupée par la violence sur les enfants

Il ne passe plus un jour sans que les médias ne fassent écho de cas de viol, d’agression d’enfants. La dernière en date le jeune talibé battu à mort par son maitre coranique à Louga. Ces abus dont ces enfants sont victimes préoccupent l’église. Profitant hier de la cérémonie de remise de prix aux lauréats pour primer l’école la plus propre et verte, Monseigneur Benjamin Ndiaye a abordé cette question. Et c’est pour conscientiser les populations par rapport à ce phénomène qui est en train de prendre de l’ampleur. L’Archevêque de Dakar a, à ce titre, appelé à une «écologie humaine» pour une meilleure prise en compte de la frange jeune. «Il y a des dangers qu’ont fait courir aux générations d’aujourd’hui par le manque de soins. Il y a beaucoup d’agressions contre les enfants. Je pense aux viols, à la maltraitance, aux abus de toutes sortes… L’école ce n’est seulement pas la nature mais les relations humaines. Une écologie humaine est donc très importante», a souligné Mgr Benjamin Ndiaye qui avait à ses côtés le maire de Dakar Soham Wardini et la secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (Cese) Dr Anta Sané.

M. GAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *