Les auxiliaires de police en grève ce vendredi, annonce le FRAPP

Ce ne seraient pas uniquement les gardes pénitentiaires qui rouspètent pour n’avoir pas bénéficié de la magnanimité du gouvernement qui a revu en hausse les salaires des forces de défense et de sécurité.

                A en croire le FRAPP, les auxiliaires de police ont décidé de se faire entendre. Dans le communiqué ci-dessous, le mouvement relaie leurs revendications.

Depuis plusieurs jours le FRAPP sensibilisé sur le moral en berne de certains agents des forces de défense et de sécurité. Après la grève des agents pénitentiaires qui a duré 72h, aujourd’hui, les auxiliaires de police de Thiès, Dakar…sont en grève.

L’élément déclencheur a été la non augmentation de leur salaire par le président de la République alors que les auxiliaires de police ne sont payés que 90.000 FCFA par mois. 

Les auxiliaires de police (AP) de la 6e et 7e génération appelés AP6 et AP7 ont décidé de refuser de sortir aujourd’hui pour protester contre leur exploitation par l’État du Sénégal. 

Ainsi, ils demandent: 

– l’augmentation de leur salaire

– une prime de risque

– une meilleure qualité des repas qui leur sont servis

– une prise en charge sanitaire

– de meilleures conditions de logement (voir photo) 

Le FRAPP soutient ces auxiliaires de police victimes eux aussi de l’oppression de l’État néocolonial. 

Le secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP

Exit mobile version