Categories ActualitésPolitique

Libération de Karim : Abdoulaye WADE juge fallacieuses «les raisons humanitaires» évoquées par Macky SALL

images_WADEe

De Versailles, où il se trouve, Me Abdoulaye WADE n’a pas perdu de temps pour réagir à l’élargissement de son fils Karim WADE. Selon l’ancien président de la République, les raisons avancées par son successeur, Macky SALL pour tirer de prison l’ancien ministre d’Etat ne tiennent pas la route. «Toutes les raisons avancées aujourd’hui étaient constantes au moment où ils mijotaient et planifiaient savamment leur plan politicien visant à nuire à ma famille et à toutes les personnes qui me sont proches. Mais aussi à la destruction du parti. Malgré tout cela, ils ont poursuivi le déroulement de leur plan et mené leur projet à terme », déclare l’ex-président repris par le quotidien «L’Observateur ». Selon lui, le chef de l’Etat n’a qu’à chercher d’autres arguments pour convaincre les Sénégalais sur les raisons qui l’ont poussé à libérer l’ancien ministre des Transports aériens. «Il faut arrêter de leurrer les Sénégalais. Macky Sall n’a qu’à dire à ses compatriotes les véritables raisons qui l’ont amené à ordonner l’élargissement de Karim. Dieu est le meilleur des juges et sa justice, la meilleure et la seule éternelle. L’avenir nous édifiera», soutient Me WADE.

WALFNET

One thought on “Libération de Karim : Abdoulaye WADE juge fallacieuses «les raisons humanitaires» évoquées par Macky SALL”

  1. Je serais très déçu si j’avais entendu Wade tenir un discours autre que celui-ci. Il y a trois jours déjà que je réagissais sur un video concernant Latif Coulibaly sur SENEWEB (http://www.seneweb.com/news/Vi… post 6.
    J’écrivais ceci : « A entendre les responsables de l’APR parler et ceux du PDS sur cette affaire, je dis que : wa PDS niou niak diom ak fayda nio fa nek. Comment peut-on accepter la grâce pour Karim Wade qui l’a catégoriquement refusé et n’est pas en plus demandeur. Certains responsables du PDS doivent être recadrés dans leur façon de parler je ne sais pas s’ils le font exprès ou non mais c’est nuisible à Karim wade. Car accepter la grâce c’est accepter ce qu’on lui reproche et l’invalidation de sa candidature aux prochaines élections. J’ai entendu Samuel Sarr parler de yeurmandé de Macky sall à l’égard de Karim wade c’est extrêmement grave et indigne de la part de samuel Sarr qui est devenu maintenant un laudateur larbin de Macky sall. Ce n’est ni par gaieté de cœur ni par humanisme ni par une quelconque demande de marabouts que Macky sall a fait sortir Karim wade, c’est par une pression internationale et plus particulièrement l’avis du groupe de travail de l’ONU que macky sall s’est plié pour faire sortir karim wade contre son gré sinon il allait pourrir en prison. En politique on ne fait pas de cadeau à son adversaire. Et si macky sall avait réussi son plan aujourd’hui on ne parlerait plus de PDS et la plus part de ses responsables croupisse raient en prison. C’est pourquoi je ne comprends pas certains responsables du PDS flatter macky sall dans leur communication en se réjouissant de cette soi-disant grâce que karim Wade l’intéressé a catégoriquement rejeté et n’eut été l’intervention du khalife des mourides sur demande de macky sall Karim Wade ne serait pas sorti. Donc Chers messieurs du PDS amlène touti diom si vous tenez à la candidature de Karim car le combat ne vient que commencer pour le rétablissement total de Karim wade dans tous ses droits avant 2019. La grâce ne met pas fin au combat judiciaire et politique. »
    Donc je pense qu’à travers cette réaction de Wade les gens du PDS doivent revoir leur communication en sachant que leur principal ennemi c’est macky sall et pas Idrissa seck. Parce que je ne peux pas comprendre des responsables du PDS remercier Macky pour cette grâce forcée accordée à Karim Wade. Car comme l’a révélé CANALFANCEINFO.COM dans cet article http://www.canalfrance.info/Le… » je cite : « Le 23 juin 2016, le procureur rencontre le Ministre de la justice Sidiki Kaba et le Président Macky Sall. Ils se sont entretenus sur les débuts de coopérations judiciaires et du cas Karim Wade. L’ambassadeur du Qatar au Sénégal, Bn Ali Al Qahtani a assisté, encore une fois, à la réunion. Pourquoi n’ont-ils jamais évoqué la présence de l’ambassadeur du Qatar au Sénégal ? Pourquoi Macky Sall et son Ministre n’ont-ils jamais parlé de leurs multiples réunions avec le Procureur présenté comme un grand ami de la famille Wade ? Ont-ils également oublié d’évoquer la présence de l’avocat des Nation-Unies mais surtout celle de Abdoulaye Mar Dieye, administrateur adjoint et directeur du bureau régional du PNUD ? » On peut dire donc de façon certaine en comparant cet article de CANALFRANCEINFO.COM et ce qu’à dit Wade dans cet article de SENEWEB qu’il n’y a pas de deal dans cette affaire et que Macky a été contraint par l’ONU de libérer Karim Wade et de le remettre dans ces droits à défaut d’être sanctionné ce qui expliquerai la présence de l’avocat de l’ONU et le Directeur du bureau régional du PNUD Afrique dans les tractations de l’élargissement de Karim Wade et la présence du Proc de Qatar constitue un témoin et une garantie de ses négociations puisqu’il est un ami des wade et représente en quelques sortes leur intérêt dans ces tractations. Donc s’il y a quelqu’un qui ne dit pas la vérité dans cette affaire c’est bien l’état du Sénégal en se cachant derrière cette pseudo grâce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *