Categories ActualitésJustice

LIBERTE PROVISOIRE EN FAVEUR DE GUY MARIUS SAGNA ET SES PARTISANS… La Justice se prononce le 21 janvier

Les avocats de Guy Marius Sagna, Ousmane Sarr et Fallou Gallas Seck sont convoqués devant la Chambre d’accusation, le 21 janvier prochain. Ce face-à-face avec les juges aura lieu devant la Cour d’appel de Dakar. Ce, pour plaider contre le rejet de leur demande de mise en liberté de leurs clients Guy et Cie, en prison depuis le 20 décembre 2019. Pour contester cette décision, les robes noires ont introduit un appel devant Cour d’appel de Dakar. «J’ai reçu la convocation ce matin (hier ndlr) d’un avis d’audience concernant l’appel qu’on avait interjeté le 23 décembre à la suite du rejet de mise en liberté provisoire de Guy Marius Sagna et Cie», a laissé entendre hier Me Moussa Sarr interrogé par WalfQuotidien. Selon qui, la Chambre d’accusation avait un délai d’un mois pour donner suite à leur appel. Ce qui a été fait. En effet, la Justice sénégalaise va se prononcer à cette date sur la demande des avocats des activistes introduite le 23 décembre dernier, juste après leur placement sous mandat de dépôt par le juge d’instruction. Selon Me Sarr, cette détention ne se justifie plus. Ils étaient, au départ, neuf activistes arrêtés devant les grilles du Palais de la République, le 29 novembre 2019, lors d’une manifestation contre l’annonce sur la hausse du prix de l’électricité. Entre temps, Dr Babacar Diop, enseignant à l’Ucad et quatre autres étudiants ont obtenu la liberté provisoire suite à une forte pression. Cependant, Guy Marius Sagna et ses partisans sont toujours maintenus dans les liens de détention. Ils vont bientôt boucler deux mois de détention préventive.

Salif KA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *