Ligue des Champions : trop fort pour le PSG, le Bayern champion d’Europe

 La fin d’un rêve pour le Paris Saint-Germain ! Pour la première finale de Ligue des Champions de son histoire, le club de la capitale a échoué face au Bayern Munich (0-1) ce dimanche à Lisbonne.

Dans les premières minutes, les Munichois contrôlaient le ballon mais les Parisiens, appliqués, étaient bien en place. Petit à petit, le PSG rentrait dans cette finale et les débats s’équilibraient. Sur un magnifique service de Mbappé, Neymar se procurait la première occasion du match mais Neuer sortait le grand jeu à deux reprises !

Quelques instants plus tard, le Bayern répondait avec une frappe en pivot de Lewandowski sur le poteau de Navas ! Sur un rythme fou, les deux équipes se rendaient coups pour coups avec un tir dangereux de Di Maria, non-cadré, puis une tête de Lewandowski, repoussée par Navas. Par la suite, les deux formations se livraient une grosse bataille avec une multiplication des fautes. Et juste avant la pause, Mbappé gâchait une belle opportunité avec une frappe trop écrasée devant Neuer alors que Coman réclamait, en vain, un penalty à la suite d’un duel litigieux avec Kehrer…

Au retour des vestiaires, un faux rythme s’installait avec de plus en plus de fautes de la part des deux équipes et les esprits commençaient même à s’échauffer. Puis sur un oubli défensif de Kehrer, Coman, totalement seul sur un centre de Kimmich, réalisait une tête piquée pour ouvrir le score (0-1, 59e). Dans la foulée, l’ancien Parisien était encore dangereux, mais Thiago Silva dégageait un ballon très chaud devant sa ligne.

Avec la maîtrise du ballon pour le Bayern, le PSG se montrait incapable de réagir pendant de longues minutes… Puis sur une inspiration de Di Maria, Marquinhos se présentait devant Neuer, mais perdait son duel ! A l’image de Neymar, les Parisiens multipliaient les imprécisions et s’agaçaient au fil des minutes. Malgré une situation chaude pour Choupo-Moting dans les dernières minutes, Paris s’inclinait et le Bayern s’offrait son 6e sacre dans cette compétition. Le

 

 

 

 

 

 

 

 

Maxifoot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*