Malick GAKOU à Kaolack : « si j’étais là, j’allais diriger la marche »

Le leader du Grand parti (GP) en tournée dans les régions de l’intérieur, était dans la capitale du Saloum ce jeudi.

Malick GAKOU, qui est arrivé dans la commune vingt-quatre heures après la marche avortée de l’Amicale des travailleurs de l’électricité, a déclaré regretter de ne pas avoir été là. « J’allais diriger la marche », dit-il. Selon l’ancien ministre des Sports, ceux qui ne sont pas d’accord avec la gouvernance de Macky SALL doivent s’unir pour lui faire face. «Depuis le Saloum, je m’adresse à toutes les forces vives de la Nation pour une unité intégrale de l’opposition, des mouvements citoyens et de la société civile», soutient-il.

Malick GACKOU qui dénonce en même temps l’arrestation de Kilifeu qui participait à la marche avortée, demande aux Kaolackois de continuer à faire face.

Après Macky SALL, le leader du GP a pris la route, pour une tournée politique en perspectives des prochaines élections locales prévues  le 23 janvier prochain.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*