Mamadou Lamine DIALLO : «La séance plénière de ce vendredi découle d’une procédure illégale »

Le Président du Mouvement Tekki est sur la même longueur d’onde que le leader de PASTEF qui trouve que la Commission Ad Hoc a foulé du pied de toutes les règles d’une procédure équitable.

Sur son compte Twitter, Mamadou Lamine DIALLO estime que les députés qui se réunissent ce vendredi 26 février 2021 à l’hémicycle vont faire dans l’illégalité s’ils lèvent l’immunité d’Ousmane SONKO. Pour cause, estime-t-il, la procédure a été viciée dès le départ.

« La séance plénière de ce vendredi 26 février 2021 pour lever l’immunité parlementaire du Député SONKO découle d’une procédure illégale au regard de l’article 61 de la Constitution et l’article 51 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale », écrit le député.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*