Categories ActualitésPolitique

Mamadou NDOYE : « la répression ne peut pas arrêter un soulèvement populaire »

L’ancien secrétaire général de la LD doute des méthodes de Macky SALL. Que ce soit ses orientations économiques ou encore sa gestion des crises, Mamadou NDOYE  n’est pas sur la même longueur d’onde que son ancien allié.

Selon lui, la volonté du président Macky SALL de vouloir empêcher au peuple de manifester son désaccord sur certaines questions, à travers des marches, ne peut porter des fruits.  « La répression ne peut pas arrêter un soulèvement populaire », puisque le pays est une «marmite qui bout depuis longtemps et qui risque d’exploser», prévient-il sur les ondes de Sud Fm. D’autant que, ajoute-t-il, le fondement de ces interdictions est l’arrêté Ousmane NGOM qui « depuis 2012 limite une loi constitutionnelle ». «Comment un arrêté ministériel peut, depuis 2012, limiter une loi constitutionnelle ?», s’interroge-t-il.

« Comme dans d’autres pays, c’est une étincelle qui va apparaître quelque part et les gens ne comprendront pas pourquoi. Pour le moment, on n’a que des indices de soulèvement populaire. Lorsque le Peuple décide de se soulever, aucune répression ne peut l’arrêter. Les expériences ont été claires au Liban, en Irak, au Chili», observe Mamadou NDOYE.

Sur un autre registre, l’ancien assimile le dialogue politique à « un simple jeu politicien qui ne s’attaque pas aux problèmes majeurs du pays ». Selon lui, le président, pour montrer vraiment qu’il tient à ce dialogue, doit «  commencer par assurer l’exercice des droits fondamentaux comme les libertés ».

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *