Manif le 23 mai prochain : le collectif « And Samm Jikko Yi » sur le pied de guerre

Le collectif And Samm Jikko Yi compte organiser, le dimanche 23 mai 2021, à la place de la Nation, une grande manifestation pacifique, pour exiger la criminalisation de l’homosexualité, du lesbianisme et autres contenus dans le LGBTIQ, de la zoophilie, de la nécrophilie et assimilés au Sénégal.

 

Toutefois, l’imam SARR apporte une précision de taille : ‘’Nous voulons la criminalisation de l’homosexualité en public. L’islam ne persécute pas celui qui se cache pour faire ce qu’il veut. Nous visons ceux qui le font en public. Il s’agit d’une offense dont on ne veut plus.’’

Pour réussir quelque chose de grand et montrer au monde entier que le Sénégal ne veut pas de l’homosexualité, le collectif invite les khalifes généraux à se déplacer, de même que tous les Sénégalais, afin que ce 23 mai soit aussi important que le Magal de Touba.

Il y a une dizaine de jours, le coordonnateur national du mouvement, Ababacar MBOUP, soutenait, lors d’un point de presse, qu’une pétition pour cette criminalisation a été présentée aux khalifes généraux des différentes familles religieuses et à l’Eglise catholique qui ont ‘’majoritairement’’ répondu favorablement. Il en a été de même pour des autorités coutumières, associatives, syndicales et politiques. La pétition a le soutien de plus de 48 Dahira et fédérations de Dahira.

Selon l’imam SARR, ses collaborateurs sont en train de rencontrer les députés qui pourront individuellement la signer. L’important, fait-il remarquer, est qu’il ne s’agit pas seulement d’une question de religion, ‘’c’est une question de société et nous allons le prendre en main et le combattre’’, dit-il.

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*