Société

Manifestation à Yeumbeul contre la rétention des notes : 5 élèves arrêtés par la police

MANIFElèves au collège d’enseignement moyen de Yeumbeul, Emma Dione, Adji Dieng, Cécile Camara, Eva Mandine, entre autres sont tous déférés au Parquet, pour «actes de vandalisme et trouble à l’ordre public». Ils ont été interpellés par des policiers, suite à une violente manifestation où ils dénonçaient la rétention de leurs notes, suite au bras de fer entre l’Etat et les enseignants. Une descente dans la rue qui avait occasionné la destruction de plusieurs biens, notamment le pare-brise d’un véhicule d’un particulier. Et, hier, les membres de l’Union nationale des associations de parents d’élèves et d’étudiants du Sénégal (Unapes) et habitants de  Yeumbeul-Nord s’étaient mobilisés devant le Tribunal d’instance de Pikine (ex-Tribunal départemental). Objectif : apporter soutien et assistance à ces élèves dont la plupart sont des adolescents. Une occasion saisie par les parents d’élèves pour demander la clémence de la Justice. «Si c’était à refaire, les enfants ne le feront pas. Ils regrettent leurs actes et s’engagent à ne plus verser dans des pratiques similaires», a fait savoir Abdoulaye Fanné, le président de l’Unapes. Et Seydina Issa Lèye, un autre membre de l’Unapes, de renchérir : «Nous demandons aux autorités judiciaires de pardonner à ces enfants dont leur avenir risque d’être compromis s’ils sont condamnés et d’autant plus que le propriétaire du véhicule du nom de Babacar Senghor a décidé de ne pas porter plainte contre les enfants». Ces parents d’élèves interpellent les autorités à trouver des solutions face aux maux qui gangrènent le système éducatif sénégalais.

WALF

What's your reaction?

Related Posts

1 of 645

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *