Mankeur NDIAYE : « l’ex- président Bozizé reste une menace pour la Centrafrique »

La situation est toujours préoccupante en Centrafrique. Selon  l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU l’ex- président François Bozizé est une menace pour la stabilité du pays.

 

Dans  une interview avec  France 24, Mankeur NDIAYE  l’accuse d’être responsable d’une entreprise criminelle. « S’engageant dans la rébellion et ayant tout fait pour empêcher la tenue d’élections », a-t-il déclaré. Selon le chef de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA), Bozizé doit être jugé et mis hors d’état de nuire.

Par ailleurs, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères  a démenti « toute action militaire conjointe » entre Moscou et la MINUSCA. Mais assure qu’il a l’espoir que l’armée centrafricaine reprendra l’ensemble du territoire national. Il ajoute que plusieurs groupes armés qui font partie de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) et qui n’ont pas de sang sur les mains, sont favorables au dialogue.

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*