Me Bamba Cissé disculpe Tombong Oualy

L’avocat du policier Tombong Oualy, arrêté dans le cadre du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye demande qu’on n’aille pas trop en besogne en condamna son client. Me Bamba Cissé réagit ainsi suite à l’annonce de «Libération» du réquisitoire du procureur de la République renvoyant Tombong Oualy devant la chambre criminelle. L’avocat précise à l’endroit de l’opinion qu’en droit, ce réquisitoire n’est qu’un n’avis qui ne lie pas le juge, selon la robe noire, le doyen des juges d’instruction va départager toutes les parties en causes.

Autrement, il revient au magistrat instructeur de confirmer le réquisitoire du procureur et de renvoyer le policier devant la chambre criminelle ou de le relaxer. L’avocat ne s’attendait pas à un miracle du côté du parquet puisque l’accusation ne veut visiblement pas laisser filer son «bon respect» annoncé depuis le 17 octobre 2014. Me Bamba Cissé persiste et signe que le meurtrier de Bassirou Faye n’est pas Tombong Oualy. A cet effet, il trouve très gênant que le réquisitoire intervienne presque à la veille de la venue du chef de l’Etat au campus Universitaire de Dakar. Mieux, il voit à ses yeux que la coïncidence est gênante et il fait appel à tout esprit critique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*