Me El Hadji DIOUF : « quand je prendrais le pouvoir, je ne voudrais pas trouver un pays détruit »

L’avocat des causes perdues, comme l’appellent certains, a fait face à la presse ce jeudi pour s’en prendre au leader de PASTEF qu’il traite de « criminel ».

 

Me El Hadji DIOUF qui estime que les jeunes qui ont investi son domicile ont voulu le liquider. Selon lui, c’est violemment qu’ils s’en sont pris à sa maison qu’ils auraient incendiée. Suffisant pour qu’il annonce une plainte pour « destruction de biens, tentative d’assassinat ».

« S’il envoie des bandits chez mois, nous nous n’allons pas envoyer des bandits chez lui, mais nous allons le traduire en Justice », peste Me DIOUF. Qui ajoute : « il n’y aura aucune médiation ».

S’en prenant aux jeunes qui ont manifesté, l’avocat indique ne pas comprendre pourquoi « comme des marionnettes, ils suivent aveuglement un homme comme ça ». Pour lui, c’est parce que « la matière grise est partie » du Sénégal.

Mettant en garde les manifestants, Me El Hadji DIOUF leur demande de cesser les casses. « Quand je prendrais le pouvoir, je ne voudrais pas trouver un pays détruit », déclare-t-il.

Le leader du PTT n’a pas non plus épargné la presse qu’il accuse d’être manipulée par Ousmane SONKO.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

3 Commentaires

  1. Maître Diouf na rien compris sa maison n’est pas brûlée parceque il est l’avocat de adji Sar mais plus tôt parceque il est dans le système qui a maintenu la souffrance de la jeunesse sénégalaise il n’a pas compris parceque il continue à insulter cette jeunesse il parle de sa maison plus tôt nous nous parlons des gens qui mort pour la libération d’une population prit en hottage par le système il parle des délinquants nous nous parlons des inhumains qui ont donné l’ordre de tirer sur les manifestants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*