Categories ActualitésSociété

Meurtre aux Parcelles assainies : Bamba poignarde à mort son ami et prend la fuite

Suite à une banale dispute portant sur un téléphone portable, un jeune du nom de Tamsir Thiam, 17 ans, a été poignardé à mort par son ami, un certain Bamba.

Le drame s’est produit, hier vers 13 heures, au niveau du rond-point Case-bi. Après avoir commis le forfait, l’auteur du coup mortel a pris la fuite, avant même l’arrivée des policiers. Les populations ont aperçu une personne courir et tomber subitement. Elle baignait dans une mare de sang et lorsque les curieux se sont rapprochés, ils sont tombés des nues en découvrant le corps sans vie d’un homme ensanglanté. C’est un témoin qui a identifié la victime comme répondant au nom de Tamsir Thiam. Selon des témoignages recueillis sur place, le drame est né d’une bagarre entre les deux antagonistes, à la suite de laquelle l’auteur des faits lui a poignardé dans une partie sensible du corps visée qui n’a laissé aucune chance de survie au jeune Tamsir. «Ils se sont battus et on lui a asséné plusieurs coups de couteau au niveau de la poitrine», déclaré un témoin de la bagarre. Et la victime qui a perdu beaucoup de sang rendra l’âme avant même l’arrivée des secours.

C’est ainsi qu’elle sera couverte d’un drap par les riverains, pour ne pas heurter les âmes sensibles, en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers, informés quelques minutes plus tard. Le corps sans vie sera évacué à l’hôpital, pour les besoins de l’autopsie. En effet, aussitôt informés de la situation, des éléments du commissariat des Parcelles-assainies se sont déployés sur les lieux, pour procéder au constat d’usage. A l’unité 6 des Parcelles-assainies et environs, les commentaires vont bon train sur le mobile du crime. Cette histoire tragique découle, en effet, d’un règlement de compte entre deux amis qui a mal tourné. Certains riverains n’ont pas manqué de dénoncer le manque d’emplois de certains jeunes qui, à défaut d’aller en classe ou de se reconvertir dans un métier, se livrent à l’usage de la drogue, aux agressions et au vagabondage qui, souvent, les conduisent à des dérives…

Pour l’heure, le présumé meurtrier est activement recherché par la Police. Une enquête est ouverte par celle-ci, pour élucider les circonstances de ce meurtre qui plonge encore cette partie de la banlieue de Dakar dans un autre crime de sang, après celui survenu, récemment, non loin à Cambérène où un nouveau bachelier a été poignardé à mort.

 

Walf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *