Momar Seyni NDIAYE : «Karim WADE est passé de victime à coupable»

MOMAR-SEYNI-NDIAYE

En acceptant de sortir de prison dans des conditions obscures, Karim WADE, qui se présentait auparavant comme une victime d’un règlement de comptes politiques du régime en place, est perçu, aujourd’hui, comme étant un véritable coupable des faits qui lui ont valu son incarcération. C’est du moins l’avis de Momar Seyni NDIAYE. «Je peux dire que Karim WADE est passé de victime à coupable. Il a été victime de machination politique, et aujourd’hui, soupçonné coupable, peut être au cœur d’une transaction pour le moins obscure », déclare l’analyste politique dans un entretien accordé au quotidien «Sud Quotidien ».

WALFNET

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*