Mounirou SY : « Si les pays d’Afrique centrale et de l’Ouest sont moins développés, c’est à cause du F CFA»

 Le Franc CFA fait de plus en plus débat dans les pays qui l’utilisent. S’invitant dans les échanges, le professeur de droit constitutionnel estime que les pays qui ont opté pour cette monnaie n’ont pas d’autre choix que de la quitter. Selon Mounirou SY, le franc CFA est un frein qui annihile tout effort de développement.

 

« Il faut revoir économiquement ce que l’on appelle la clé de voûte de l’économie : la monnaie. Les inconvénients sont multiples et mille fois plus importants que le peu d’avantages  que le FCFA nous procure. Rien que pour l’aspect symbolique, il faudrait le revoir. C’est une monnaie qui est fabriquée dans un autre pays, en dehors de l’Afrique, à Chamelières, transportés par des non Africains», se désole l’ancien conseiller spécial du Premier ministre.

 

Poursuivant son réquisitoire contre le FCFA, Mounirou SY de faire observer que les pays qui ont leur propre monnaie sont loin devant ceux de l’UEMOA.

«Aujourd’hui le Maghreb s’en va. Les pays Maghrébins nous dépassent de loin. Le Maroc reçoit des émigrés espagnols qui viennent chercher du travail chez eux. L’Afrique doit commencer par rompre cette chaîne», préconise-t-il. 

 

L’ancien patron du BSDA met également à l’index les institutions de Brettons Woods.  Selon lui, «il faut essayer de nous libérer du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (BM) ».

 

Reste maintenant à savoir si Mounirou SY va tenir ce discours au président SALL qui reste dans la sous-région l’un des plus farouches défenseurs du FCFA.

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*