Moussa TAYE : « il ne peut pas y avoir de deal entre Khalifa et Macky SALL »

Le mouvement ‘Taxawu Senegaal’ se prépare en perspective des prochaines élections locales. Son leader a peaufiné un plan d’action depuis Rebeuss où il a été incarcéré.  C’est  Moussa TAYE  qui le dit. A l’en croire, « le moment venu, Taxawu Sénégal  va dire comment il va s’organiser pour participer aux Locales ».

 

« Khalifa déroule une feuille de route qu’il a établie depuis Rebeuss et s’établit en 3 phases. Nous menons deux types d’activités : des activités physiques sur le terrain et des activités théoriques qui relèvent de stratégies politiques. Nous avons déjà finalisé un programme de tournée nationale mais Khalifa observe un moment de deuil avec le rappel à Dieu de sa maman», annonce-t-il avant de préciser qu’ils sont à la troisième phase de leur feuille de route.

Abordant les articles L31 et L32 qui disqualifieraient Khalifa SALL et Karim WADE à l’élection présidentielle, Moussa TAYE  estime qu’ « ils ont été privés de leurs droits et qu’il faut les leur restituer quelle que soit la formule : amnistie, révision du code électoral, modification du code électoral, ouverture de procès etc. ».

 

Par ailleurs, Moussa TAYE défend bec et ongle son leader qui est soupçonné de deal avec le pouvoir. En effet, rejetant d’un revers de main ses accusations, il déclare qu’ « il ne peut pas y avoir de deal entre Khalifa et Macky SALL ».

« Si on n’a pas dealé avant la prison ou même pendant l’incarcération, comment peut-on le faire après la prison ? Il nous a habitués à beaucoup travailler et à parler peu. Khalifa est dans l’opposition et il travaille à fédérer l’opposition au niveau d’une plateforme », soutient-il.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*