ONAS : Mamour DIALLO attendu avec une kyrielle de doléances

Les travailleurs de l’Office National d’Assainissement (ONAS) sont sur le qui-vive et attendent de pied ferme Mamour DIALLO nouvellement nommé directeur général de la structure.

En assemblée générale, hier 20 octobre, suivie d’un sit-in devant la station d’épuration de Cambérène, le Cadre unitaire des syndicats de l’ONAS (CUS) a dénoncé l’indifférence des autorités face à leurs revendications. Selon leur porte-parole, Seydou TALL, depuis plus de 20 ans, ils sont dans l’attente de la régulation de leur projet d’habitat.

« Nous avons obtenu des terrains sur le site de l’ancienne station de l’ONAS depuis quelques années. Mais jusqu’ici, nous n’avons pas pu entrer en possession de nos parcelles, en dépit de nombreuses démarches entreprises auprès des autorités administratives », déclare-t-il.
«La coopérative avait demandé à ce que ces terres lui soient restituées à usage d’habitation. Dans le processus, il fallait obligatoirement l’intervention du Directeur des Domaines. Le nouveau Directeur de l’ONAS était celui qui avait signé la notification parcellaire en tant que Directeur des Domaines. Il a été dans le processus. Nous l’attendons à user de ses relations pour régler ce problème», ajoute le syndicaliste.

Ainsi, les agents de l’ONAS menacent d’aller en grève à partir de ce 14 novembre si les autorités concernées ne satisfont pas leurs revendications.

WALFNet

Exit mobile version