Categories ActualitésPolitique

Penda MBOW : « personne ne pourra empêcher qu’il y ait une femme à la tête du pays »

 L’élection de Soham Wardini à la tête de la ville de Dakar donne des idées à certains.  Pour le ministre conseiller Penda MBOW, les femmes sont aussi valables que les hommes pour gérer les affaires de la cité.

« Il n’y a pas de hasard comme vous le savez, il y a eu des femmes qui excellent dans tous les domaines, des femmes qui ont faits des études très poussées, des femmes  qu’on retrouvent dans l’espace public depuis très longtemps. Et, je crois d’ailleurs que même les changements sont encore lents, parce que les femmes sénégalaises auraient pu encore occuper des fonctions beaucoup plus importantes et elles peuvent être encore beaucoup plus nombreuses à occuper des postes. Cela veut dire que si elles excellent  partout, elles sont premières, ce n’est que normal », explique l’historienne dans les colonnes de l’EnQuête.

Poursuivant, Penda MBOW  pense qu’une femme peut même présider aux destinées du Sénégal. Et selon elle, tôt ou tard, cela se fera. « Avoir une femme présidente de la République, moi je dis que cela viendra tôt ou tard, je ne sais pas dans quelles conditions ni comment, mais le XXIème siècle étant le siècle des femmes, personne ne pourra empêcher dans ce pays qu’il y ait à la tête de l’exécutif  une femme. Je ne peux pas dire quand, mais cela arrivera, parce que cela relève même de la logique de l’évolution de notre société », observe l’universitaire.

Pour Penda MBOW,  « à partir du moment où elles ont appris à gérer à l’intérieur de la sphère familiale la maison, elles ont tendance à transférer justement le savoir-faire dans l’espace public et dans les institutions ». Devenue très proche du couple présidentiel, Penda MBOW a conclu son plaidoyer pour les femmes sans  proposer Marème Faye SALL à la succession de Macky SALL.

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *