Categories ActualitésSociété

Podor : Amadou DIOP tue son épouse de 19 ans à coups de couteau au ventre

   Les populations  de Mbelloucoum, localité située dans le village de Yaré-Law, (commune de Doumnga-Law),  sont abattues et meurtries par la mort atroce d’une femme âgée de 19 ans seulement.

Mère de deux fillettes âgées de trois ans et de deux ans, Ramata Lô a été atrocement tuée par son époux, à coups de couteaux. Le comble est que personne n’a pu comprendre comment il a pu donner autant de coups à son épouse sur des parties sensibles du corps qui ne lui ont laissé aucune chance de survie. La victime a, en effet, été mortellement poignardée à la tête, au cœur, au ventre et sur le dos. C’est au petit matin que l’époux du nom d’Amadou Diop (37 ans), après une brève altercation avec son épouse, s’est saisi d’un couteau  tranchant, pour mettre terme à la vie de sa femme. L’homme qui, nous dit-on, serait un apprenti des véhicules Toyota qui font le transport dans les loumas jouissait pourtant de toutes ses facultés mentales. Après son sale besogne, il est allé se réfugier au domicile d’un notable du nom d’Oumar Abass. Aussitôt informé du crime, ce dernier a alerté les gendarmes, qui vont, par la suite, cueillir l’époux indélicat. Pour l’heure, il est en garde à vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie. Selon des témoignages recueillis auprès de la famille de la victime, «l’époux qui a toujours vécu dans le domicile de son épouse dans ce même village de Mbelloucoum s’entendait bien avec sa défunte épouse». Depuis hier, les supputations vont bon train et chacun y va de son propre commentaire. L’on s’interroge toujours et encore sur le mobile d’un tel crime.

Abou KANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *