Categories ActualitésSociété

PODOR : son village incendié, le réfugié mauritanien conduit à la Gendarmerie  par son oncle

 Rebondissement dans l’affaire qui secoue depuis ce mardi le village de Wassétacké, une localité située dans l’arrondissement de Saldé, dans l’île à Morphil.

En effet, la cavale Baboye DIALLO du nom du réfugié mauritanien qui a massacré Seydou TALL, poussant des jeunes à mettre le feu à son village, n’a pas duré. Comme nous vous l’indiquions, le meurtrier qui avait traversé le fleuve au niveau du village de Diongui situé dans la commune de Bokè Dialloubè pour se rendre sur l’autre rive de la Mauritanie a été ramené sur les lieux de son crime. Et c’est son oncle qui a fini fin à sa fuite.

Selon nos informations, arrivé au village de Niaki où il pensait trouver refuge, son oncle lui a demandé de le suivre après avoir été informé de ses actes. Après avoir traversé le fleuve, l’oncle remettra le neveu aux gendarmes de Pété qui l’ont aussitôt placé en garde-à-vue.

 

 

 

Lire aussi

Intifada à PODOR : un réfugié mauritanien massacre un paysan sénégalais à coups de couteau, son village incendié

Abou KANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *