Categories ActualitésEconomie

  PORT DE DAKAR : Aboubeikr Sédikh BEYE dans le collimateur des transitaires  

Le Port autonome de Dakar est dans une situation préoccupante.

Après le mouvement d’humeur du collectif des transporteurs de conteneurs, le collectif des transitaires fait des récriminations. En Assemblée générale, hier, ils ont réclamé purement et simplement le départ du nouveau patron du Pad, Aboubeikr Sédikh Bèye. Ils lui reprochent un certain nombre de griefs. Lesquels ont pour noms : favoritisme des multinationales (Nécotrans, Dubai Port World…), taxes trop élevés, interdiction des visites à l’intérieur du Port… Ils ont mis à profit l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le successeur de Cheikh Kanté. «Nous réclamons le départ du Dg du Port. Il fait la même chose que Cheikh Kanté en favorisant les multinationales. Ils font de l’arnaque avec leur nouveau plateforme», ont-ils appelé.

«A son arrivée comme nouveau patron du Port, le Dg Aboubeikr Sédikh Bèye ne nous a pas appelés à une concertation. Il est là et n’écoute personne alors que le président de la République a des ambitions de faire du social», clame Omar Diouf qui porte leur parole. Faisant dans la dénonciation, il précise : «Comment peut-on accepter qu’il prenne la décision d’interdire les visites dans l’enceinte du Port. On prend des containers, on ne fait pas la visite de procédure et on l’amène dehors. Les compagnies (multinationales) ne respectent plus les délais. Un container qui devait débarquer est obligé de faire plus de 15 jours à l’intérieur du port. Ce sont des choses qu’on ne peut accepter et on le déplore très souvent». Au Port autonome de Dakar, poursuit-il, «seule les multinationales peuvent gagner de l’argent».

Membre du collectif, Mora Cissé de faire savoir : «Pour défalquer un camion, il faut débourser 1 million 500 mille francs Cfa». Non sans préciser que «toutes ces décisions se répercutent sur les consommateurs finaux».

 

Magib GAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *