Société

POUR UN MAKE-UP PARFAIT, LES JEUNES FILLES DEPENSENT DES «FORTUNES»

0-MAKUP
Pour être top, belles ou «parfaites», elles sont prêtes à toutes les folies. Elles, ce sont les  Sénégalaises qui se tapent des make-up ou maquillages dont les prix varient entre 2 000 francs CFA, 5 000 francs CFA, 15 000 francs CFA, voire 20 000 francs CFA et même au-delà. Il existe ainsi toutes sortes de maquillages sur le marché. A savoir : le simple, le sophistiqué, le chic, le glamour…

Le make-up ou maquillage défini comme une autre expression du visage, a pour but d’embellir et de sublimer le visage féminin. Le make-up permet de faire sortir les traits de beauté. On utilise le maquillage le plus pour mettre en valeur la beauté d’une femme. Et actuellement, pour être top, et belles, les femmes sénégalaises sont prêtes à dépenser une fortune rien que pour le visage.
Mme Adjuwa est l’une d’entre elles qui ne compte pas pour se faire belle. La vingtaine, la taille moyenne, teint un peu clair, elle est venue se faire maquiller pour ses séminaires. «Je suis prête à débloquer n’importe quelle somme pour me faire belle encore. Chaque mois, je viens dans ce salon pour me faire maquiller et je débourse pour chaque séance la somme de 5 000 francs Cfa. Et le jour de mon mariage, j’ai dépensé la somme de 20 000 francs Cfa juste pour me faire un make-up. Il faut faire des sacrifices parfois et c’était le plus beau jour de ma vie», a-t-elle renseigné, non sans indiquer qu’elle «dépense en moyenne 40 000 francs Cfa par mois pour (se) ravitailler en poudre, en rouges à lèvres appelés nudes (neutres)».
Des fares à pommette et des yeux à 14 000 francs
Abondant dans le même sens, cette visagiste du nom de Tida d’apporter sa touche personnelle, avec le concept «High lites». Selon elle, ce concept englobe tout dans le make-up. «’High lites’ est quand nous prenons la console anticerne qui est plus claire que notre peau et on le met sur la zone T (en dessus des sourcils allant du nez pour finir sur le menton) et sur les pommettes», a expliqué la visagiste.
Aussi, a-t-elle ajouté: «Mais, quand il s’agit du contouring, il faut prendre des anticernes plus bronzées que la peau ; Et il faut les mettre sur les côtés pour le contour. Pour le ‘High lites’, il faut les mettre dans les zones qui demandent le plus de lumière, mettre un fond de teint d’anticerne plus clair que la peau».
«Cherry pink gloss» éclaircissant lèvres à 15 000 francs
Rencontrée juste au seuil de la porte d’un institut de beauté sis à Ngor, Mme Sy, une dame qui venait se faire un soin de visage, de révéler qu’elle a acheté récemment un gloss éclaircissant lèvres qui s’élève à 15 000 francs Cfa. Selon elle, «ce sont des gloss qui sont à la fois des traitements. Tous les week-ends ou presque, je pars au salon de coiffure pour me faire maquiller et je débloque en moyenne 30 000 francs Cfa. C’est-à-dire que je fais en même temps des soins de visage».
Sur le même registre, cette jeune fille du nom de Bibi de faire savoir que pour un bon make-up, il faut débloquer beaucoup d’argent. Trouvée dans un salon de la place où elle venue faire son traitement des cheveux, elle a confié:  «La boîte de maquillage que j’ai achetée récemment coûte 20 000 francs Cfa et la boutique était en promotion pour te dire. Il faut se mordre les doigts quand on veut être au top. Par exemple, dans une cérémonie de mariage».
Des mallettes de maquillages à 50 000 francs, avec make-up 4 ever, clinique, Mac, Milano
Pour sa part, Dazou, une autre jeune dame, dit débourser «des sommes exorbitantes» pour se maquiller. Elle soutient du reste que de nos jours, les filles ont tendance à mélanger maquillage et «maquillas», le maquillage ordinaire donc. D’après elle, «pour un maquillage clean, il faut au moins acheter une poudre qui va avec son teint. C’est la base de tout».
Poussant la réflexion, elle fait savoir que «chez Sephora, ce n’est pas chez n’importe qui. Les gens qui y achètent débloquent dans les environs de 40 000 francs Cfa pour un poudrier seulement. Alors, pourquoi ne pas se sacrifier nous filles sénégalaises à sortir au moins la somme de 2 000 francs Cfa ou bien 5 000 francs Cfa pour une journée. Car, ce n’est pas tous les jours qu’on part au salon. Et avec l’arrivée des Chinois au Sénégal, même avec 1 500 francs Cfa, tu peux avoir tous les genres de maquillages».
Même son de cloche du côté d’Aïssatou. «Je suis présentatrice d’une émission dans une télé de la place. Du coup, je n’ai pas encore beaucoup de sponsors. Et tous les matins, je fais un crochet dans un salon de la place qui fixe le prix à 4 000 francs Cfa. Donc, imaginez cette somme pendant 4 jours dans la semaine», souligne cette présentatrice.
Make-up simple entre 2000 et 5000 francs, et glamour à 15 000 francs 
Interpellée sur le sujet du jour, Maguette Sy, responsable de l’institut de beauté «Secret des sens»  renseigne : «Les produits qu’on utilise d’habitude pour un make-up intact sont d’abord une base préparatrice pour le teint. Ensuite, un fond de teint adapté, un anticerne adapté et un fixateur pour le teint. Le contouring, c’est un make-up qui sert à ressortir les traits, à affiner certaines parties du visage, par exemple le nez. Puis, embellir une transformation du visage».
D’après elle, pour avoir un make-up intact, elle utilise des pinceaux de marque «Mac», des pinceaux pour le fond de teint fluide, des pinceaux compacts, des pinceaux pour les fares à paupières, les sourcils, les pinceaux blush… Car, dit-elle, chaque pinceau a sa particularité.
Make-up pour mariée entre 20 000 et 45 000 francs 
«Et les différents maquillages sont dans les prix. Pour les maquillages simples, il faut débourser 5 000 francs Cfa. Pour un maquillage sophistiqué, comme les soirées de gala, le prix est à 10 000 francs Cfa. Pour le contouring c’est 15 000 francs. Et ce qui concerne le maquillage des mariées, c’est à 20 000 francs Cfa», a expliqué la responsable du salon.
Pour sa part, Aram Séna Diop, esthéticienne de son état,  souligner : «Tout le monde parle de make-up certes, mais le vrai make-up se fait par un travail bien fait autour des sourcils. Car, c’est la base de tout. Pour un maquillage clean et embelli, il faut au moins travailler en moyenne avec 7 à 10 pinceaux, mais cela dépend aussi de la nature du make-up».
Le Populaire

What's your reaction?

Related Posts

1 of 645

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *